Zakat al fitr

aumône purificatrice de fin de Ramadhan

Qui doit s’acquitter de Zakat al fitr?

Elle concerne le musulman libre qui possède plus de nourriture que ce qu’il lui faudrait lui et les personnes à sa charge pour un jour et une nuit. Elle lui est obligatoire pour sa propre personne et pour ceux qui sont sous sa tutelle comme sa femme, ses enfants (même les bébés), et ses serviteurs s’ils sont musulmans.
L’aumône de la rupture du jeûne est une obligation (wajib).

 

D’après Ibn ‘Omar (رضي الله عنه):

« Le Messager d’Allah (صلى لله عليه و سلم) a rendu obligatoire l’aumône de la rupture du jeûne à chaque esclave ou personne libre, mâle ou femelle, petit et grand parmi les musulmans»
[Rapporté par Al Boukhari, Mouslim, At-Tirmidhi, Abou Daoud, Nassaï et Ibn Madja]

A quoi sert Zakat al fitr?

« Le Messager d’Allah (صلى لله عليه و سلم) a imposé l’Aumône de la rupture du jeûne, car elle purifie le jeûneur des paroles futiles et indécentes, de même qu’elle est une nourriture pour les pauvres»
[Hadith Hassan (bon) rapporté par Ibn Madja et Abou Daoud]
Par ailleurs, cette Zakat permet aux nécessiteux de passer la fête de l’Aïd dans les meilleures conditions.
Elle peut bien entendu être donnée à un proche qui est dans le besoin ou à tout nécessiteux. Cela concerne la personne ayant juste de quoi subvenir aux besoins de sa famille ou moins que cela.

Quelle est la nature de Zakat al fitr?

Pour chaque personne, on doit donner un demi « sâ’ » de blé, ou un « sâ’ » de dattes ou raisins secs, ou orge ou fromage séché, ou autre chose semblable comme du riz ou du maïs… et tout ce qui est considéré comme nourriture.
La mesure d’un « sâ’ » concernant autre que le blé est mentionnée dans le hadith d’Abou-Sa’id El Khoudri (رضي لله عنه): 
« on versait la Zakaat al fitr qui valait un « sâ’ » de nourriture, ou un « sâ’ » d’orge, ou un « sâ’ » de dattes, ou un « sâ’ » de fromage séché, ou un « sâ’ » de raisins secs »
[Rapporté par El-Boukhâri, Mouslim, El-Tirmidhi, Abou-Dâoud, An-Nassâ’i, Ibn-Mâjah]

 

La raison du demi « sâ’ » concernant le blé est le hadith de ‘Ourwa Ibn-Zoubayr (رضي لله عنه):
« Asmaa fille d’Abou-Bakr (رضيا لله عنه) versait à l’époque du prophète  (صلى لله عليه و سلم) pour sa famille, le libre et l’esclave deux « moud » de farine ou un « sâ’ » de dattes »
[Rapporté par At-Tahhâwi]

De la viande? du lait? mais encore?

Ibn Al-Qayyim, après avoir cité les cinq types de nourriture cités dans le hadith:

« C’était la nourriture la plus répandue à Médine, quant aux pays ou lieux qui ont d’autres aliments, les gens doivent donner un « sâ’ » de la nourriture répandue chez eux, même si ce n’est pas du grain, comme le lait, la viande ou le poisson. Ils donnent la nourriture répandue chez eux, quelle qu’elle soit, et c’est l’avis de la majorité des savants. Car le but de cette aumône est de combler les besoins des pauvres en ce jour et leur donner ce que mangent les gens de leur pays »

Shaykh ul-Islâm ibn Taymiyyah:

« On donne la nourriture répandue dans le pays comme le riz ou autre, à la mesure rapportée dans le hadith, et c’est un des avis rapporté de l’imam Ahmad et de la plupart des savants, et c’est l’avis le plus authentique, car la base pour les aumônes est qu’elles sont obligatoires sous la forme qui va profiter aux pauvres »

L’Imâm Mâlik (رحمه الله):

« La Zakat al-Fitr ne doit-être versée si ce n’est en nourriture, et elle ne doit pas être versée en espèce »

…et ceci est l’avis de la majorité des savants de la sounna.

Quand faut il la verser?

D’après Ibn-Omar (رضي لله عنه):
« le messager d’Allah (Paix et bénédictions sur lui) a ordonné que Zakaat al fitr soit versée avant que les gens sortent pour effectuer la prière de l’Aïd »
[Rapporté par Al Boukhari et Mouslim]
Il est autorisé de la donner un jour ou deux jours avant la rupture du jeûne (l’Aïd).
D’après Nâfi’ (رضي لله عنه):
« Ibn-Omar la donnait à ceux qui l’acceptaient, on leur donnait un jour ou deux avant la rupture du jeûne (l’Aïd)»
[Rapporté par Al Boukhari]
Elle peut être donner plus tôt, dès les premiers jours du mois de Ramadan,  pour aider à l’organisation des associations par exemple, mais avec une condition importante et obligatoire:

 

l’intention de la personne qui donne, doit être de se décharger de la responsabilité de cette obligation envers cette association, et pas de verser sa Zakat (voir zakat versée? zakat confiée?).

 

Il est interdit de la retarder sans raison. Le messager d’Allah (صلى لله عليه و سلم) nous enseigne:
«Celui qui l’accomplit avant la prière, elle sera une Zakat acceptée, quant à celui qui la donne après la prière, elle ne sera qu’une aumône ordinaire »
[Hadith Hassan (bon) rapporté par Ibn Madja et Abou Daoud]

Qui peut en bénéficier?

L’aumône de rupture du jeûne ne doit être donnée qu’aux pauvres, en raison de la parole du prophète (صلى لله عليه و سلم): 
« et pour que ce soit une nourriture pour les pauvres » dans le hadith d’Ibn-Abbâs (رضي لله عنه)

Zakat versée? Zakat confiée?

Zakat confiée

Lorsque le montant en euros est remis à l’association, la personne ne s’est pas encore acquittée de sa zakat al fitr.

Cette personne mandate l’association AB SOO’NA du versement de sa zakat al fitr, au bon moment (au plus tôt 2 jours avant la prière de l’aïd), et sous la bonne forme (nourriture)

Zakat versée

L’association AB SOO’NA récolte le montant de vos zakat dès le premier jour du mois de Ramadhan.

Les sommes collectées sont conservées jusqu’au moment légiféré. C’est à partir de ce moment là que nous transformons l’argent en nourriture, et que la distribution aux nécessiteux démarre.


Quel est son montant?

Montant de la zakat

Zakat al fitr, Zakat al maal, vous donnez, nous distribuons